Construction

Parties de la guitareVoyez les noms des différentes parties de la guitare acoustique.
Cliquez sur l’image de gauche pour l’agrandir.

Tête de guitareLa tête
À l’extrémité du manche se trouve la tête sur laquelle les cordes sont attachées. La tension de ces cordes peut être ajustée à l’aide des clefs qui font partie d’un système mécanique ayant pour principe une vis sans fin. Les cordes passent par le sillet de tête, une petite barre ayant de petites rainures pour y passer les cordes. Cette barre est faite d’os ou de plastique selon la qualité de la guitare.

 

Le manche

Manche de guitare

Cette pièce essentielle sert à déterminer les notes à jouer.

 

La touche
Il s’agit d’une fine planche de bois dense attachée au manche. C’est sur cette partie qu’on pose les doigts de la main gauche pour changer la hauteur des sons générés par les cordes. Des frettes disposées à intervalle précis délimitent alors les cases pour permettre aux guitaristes de savoir où poser les doigts pour jouer une certaine note. Des points de repère sont placés sur la 3e, 5e, 7e, 9e puis sur la 12e case. Ces repères aident le guitariste à trouver la bonne case simplement d’un coup d’oeil. Ils sont généralement des points incrustés dans la touche. Ils sont tous pareils sauf pour ce qui est de la 12e case. Pour celle-ci, deux points indiquent alors l’octave par rapport à la corde jouée à vide. Le même système de repérage se répète alors sur les cases suivantes jusqu’à la 24e frette qui sera elle aussi garnie de deux points indiquant ainsi la 2e octave par rapport à la note de la corde jouée à vide.

 

Les cordes
Corde de guitareLes cordes produisent les notes en étant frottées, pincées ou percutées. Elles vibrent et émettent une onde sonore qui est de plus en plus aiguë selon la longueur. Donc, plus on appuie sur une case située près du corps de la guitare, plus le son produit sera haut. On compte plusieurs types de cordes: en nylon, en bronze, en nickel en cuivre et parfois même en or pour limiter l’oxydation causée par la sueur.

Les cordes en nylon servent pour les guitares classiques. Les cordes en métal comme le nickel et le bronze servent plutôt pour les guitares électriques. Ces matériaux sont nécessaires pour la modifier le champ magnétique produit par les micros. Elles peuvent aussi être utilisées avec les guitares acoustiques pour produire un son qui se rapproche de celui de la guitare électrique, mais avec une plus grande amplitude que les cordes de nylon.

Différentes caractéristiques sont obtenues selon le type de cordes utilisé. Le choix des cordes est relié  la qualité du son ainsi que du plaisir de jouer. Les cordes en nylon produiront un son plus chaud que celle de métal en favorisant les fréquences basses moyennes. Les cordes de métal, quant à elles, génèrent un son plus froid, plus métallique, en favorisant les fréquences aiguës.

À tout ça s’ajoute le type de fil de qui les recouvre et du coefficient de souplesse. Il faut choisir les cordes qui conviennent le plus au style musical joué. Plusieurs cordes s’adressant à des styles musicaux différents existent et plusieurs formats (grosseurs) de ces mêmes cordes sont disponibles.

Les cordes sont attachées, d’un côté, aux clefs de la tête et l’autre extrémité au corps soit à un cordier ou un chevalet.

 

Corps de la guitareLe corps
La guitare est généralement construite d’un corps, d’un manche et de cordes. Selon le type (acoustique ou électrique) le corps n’a pas le même rôle.

Sur une guitare acoustique, le corps agira comme caisse de résonance. Ainsi, les vibrations causées par les cordes seront amplifiées naturellement à l’intérieur même du corps. Sur une guitare électrique, le corps est plein, les vibrations des cordes doivent alors être captées par des microphones placés sous les cordes. Ces microphones transmettent un signal électrique vers un amplificateur qui accroît l’amplitude de ce signal pour ensuite acheminer cette amplification vers un haut-parleur.

 

Les microphones
Positionnés sur la table, sous les cordes, entre le chevalet et le manche, les microphones sont des pièces essentielles au fonctionnement d’une guitare électrique. Ce sont les microphones qui produiront les sons comme les caisses de résonance le font pour les guitares acoustiques. Leur fonctionnement est à la fois simple et complexe. Constitué d’un ou de plusieurs aimants et entouré d’une bobine de cuivre, le microphone capte les variations du champ magnétique produit par les vibrations des cordes sur les aimants.

Microphone simple de guitare électriqueLes microphones à simple bobinage, faits d’un aimant entouré d’un fin fil de cuivre verni, sont les premiers à avoir été inventés. Ils ont comme défaut d’être très sensibles aux interférences produites par des champs électromagnétiques provenant de sources externes.

 Microphone double de guitare électriqueLes microphones à double bobinage remédient à ce problème grâce à l’association de deux microphones à simple bobinage inversés. Une combinaison qui permet de filtrer les perturbations captées grâce à l’inversement des polarisations et du sens du bobinage de ses deux microphones simples placés côte à côte.

Peu importe le type, ils peuvent être passifs ou actifs. Un microphone actif traite immédiatement le signal par un préamplificateur qui est alimenté par des piles. Le but est de diminuer l’impédance pour rendre le signal moins sensible aux interférences et de réduire ses pertes avant d’arriver à l’amplificateur, particulièrement lors de l’utilisation de longs câbles et d’éléments intermédiaires comme les pédales à effets. Une autre caractéristique de la préamplification est d’éviter de perdre certaines fréquences qui sont absorbées par les microphones passifs.

 

Le vibrato
Tremolo de guitareIl s’agit d’une tige métallique, qu’on appelle “bras de vibrato”, installé sur une guitare équipée d’un chevalet mobile. Ce bras permettra de modifier la tension des cordes en créant un effet de vibrato. Il existe un système plus sophistiqué inventé par Floyd D. Rose qui permet des variations de tension extrême. En plus d’un chevalet différent, un système de blocage des cordes au niveau du sillet empêche le désaccordage de l’instrument.

 

Les autres – pickguard, volumes, sélecteurs
Plusieurs autres éléments peuvent faire partie de la guitare, certains purement esthétiques comme le pickguard qui a pour but d’éviter d’endommager le vernis de la guitare lors de mouvements amples. D’autres, comme les boutons rotatifs ou potentiomètres, améliorent ou modifient le son, en gérant le volume et la tonalité tandis qu’un sélecteur permet de sélectionner le microphone ou la combinaison de microphones qui constituent la guitare.

Pickgard de guitare électriqueBouton de controle du volume d'une guitare électriqueSélecteur de microphone d'une guitare électrique